Saviano, Ernaux, Vargas Llosa, Ferrante : “Cessez le massacre du peuple kurde”

Nicolas Gary - 18.10.2019

Edition - International - massacre peuple kurde - Roberto Saviano appel - Turquie Erdogan guerre


Le massacre des Kurdes devrait cesser, temporairement, alors que la Turquie a choisi de suspendre son offensive. Pour une période de cinq jours, Ankara instaure un cessez-le-feu, à la condition sine qua non que les forces kurdes quittent le territoire. La Syrie pourrait respirer un instant, si les deux pays parviennent à un accord. 


troupes de l'YPG - Kurdishstruggle, CC BY SA 4.0


Géopolitiquement parlant, rien n’est simple : d’un côté les autorités kurdes, de l’autre, celle de Turquie, et au milieu, la Syrie, prise entre deux feux. Et chaque camp accuse l’autre : la Turquie aurait fait usage d’armes violant les traités internationaux, assure l’administration semi-autonome kurde. En face, le président turc Recep Tayyip Erdogan et son administration clament que si ces armes sont utilisées, c’est justement par les forces kurdes… Inextricable.

Le conflit qui s’éternise depuis 2011 a fait plusieurs fois état de l’usage du napalm, pour évoquer les bombes incendiaires — dont l’utilisation reste interdite dans les conventions internationales. Et face à l’urgence, plusieurs auteurs et prix Nobel de littérature viennent de rejoindre l’appel de Roberto Saviano : « Cessez le massacre du peuple kurde », lance-t-il dans une tribune publiée par La Repubblica.

Les premiers signataires ne sont pas des moindres : Annie Ernaux, Mario Vargas Llosa, Luis Sepulveda, Elena Ferrante… et l’improbable Bernard-Henri Lévy, évidemment… « Nous ne pouvons pas les abandonner à leur destin », clame l’écrivain, devenu depuis peu éditeur d’essais chez Bompiani. Sa collection Munizioni — Munitions — entend éclairer sur le monde moderne, avec des textes qui parlent franchement. Plus de réalité alternative, de fake news ni de novlangue, revendiquait l’écrivain en annonçant ces publications.

« L’Europe doit intervenir en Turquie. Tenter de comprendre si le choix militaire en matière de défense des Kurdes est une option envisageable. Et comment mettre un terme au chantage turc », clame Saviano. Un plaidoyer qui accompagne en effet le livre de Daphne Caruana Galizia, Dì la verità anche se la tua voce trema (Dis la vérité même si ta voix tremble). 



 
« Nous devons prendre des mesures qui vont au-delà des simples sanctions. Les Kurdes sont sans armes, ils ont été contraints de s’allier à un dictateur sanglant comme Assad pour éviter un génocide. Ils ont des carences en médicaments et en produits de première nécessité. J’ai reçu des demandes d’ONG de la région. Et sur ce point, tout le monde peut au moins faire quelque chose. »

Dénonçant la stratégie d’Erdogan, il rappelle que la Turquie a interdiction de prononcer le mot “guerre”, pour évoquer le massacre. « Aussi, quiconque parle de guerre est un traître. Contre les dernières voix libres en Turquie, il y a des représailles atroces, l’emprisonnement, la diffamation, la mort civile », poursuit-il. 

Et de conclure : « Cette lourde cause nous concerne, parce que ces guerres se déroulent du fait d’armes que nous avons fabriquées et vendues […]. Cela nous concerne parce que les Kurdes sont les seuls en mesure d’arrêter la propagation de l’État islamique. Cela nous concerne parce que la Turquie reçoit de l’argent de l’Europe pour arrêter les migrants syriens. »

On peut retrouver son appel, en italien et anglais, à cette adresse.

Le cessez-le-feu doit apporter une première solution de pacification, mais le territoire reste particulièrement tendu. En effet, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a affirmé à la presse que l’offensive ne serait définitivement stoppée qu’au moment où les différentes factions kurdes auraient quitté la zone frontalière.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.