medias

Saviano : les mafias italiennes pèsent 100 milliards € en Europe

Clément Solym - 21.11.2008

Edition - Société - roberto - saviano - colloque


Roberto Saviano l'auteur de Gomorra, toujours menacé de mort par la Camorra, a participé aujourd'hui à un colloque organisé par la MILDT (mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie) à Paris portant sur l'argent des « multinationales de la drogue » révèle l'AFP.

Il a déclaré : « L'Europe n'a pas réagi avec fermeté et rigueur » assurant qu'il n'y avait « pas eu un vrai plan de lutte par rapport à l'arrivée du réinvestissement » avant d'affirmer qu'en Europe « l'Angleterre est l'un des pays qui s'est intéressé le moins à l'implication des organisations criminelles sur ses territoires ».

L'écrivain explique : « Les mafias italiennes investissent 100 milliards d'euros par an dans l'économie européenne » et porte cette interrogation « Comment, maintenant, l'Europe, la France, l'Italie, peuvent-elles renoncer à ces investissements ? ».

Et ce sont les banques des pays comme « la Suisse, Monte-Carlo ou le Luxembourg » qui blanchissent « l'argent de la drogue » selon un procureur national antimafia italien, Pietro Grasso. Celui-ci explique que les mafias « fonctionnent comme une entreprise internationale commerciale » et qu'elles ne s'intéressent pas seulement à l'argent mais qu' « Elles essaient d'acquérir du pouvoir, obtenir le consensus social et politique ».

Saviano renchérit en paraphrasant pour la mafia une maxime d'Averoes, un poète et philosophe arabe : « Regarde la cocaïne et tu verras la poudre blanche ; regarde à travers la cocaïne, et tu verras le monde ».



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.