Scandale du Prix Nobel de littérature : l'accusé jugé en septembre en Suède

Antoine Oury - 19.07.2018

Edition - Justice - Prix Nobel littérature - Jean-Claude Arnault viol - Jean-Claude Arnault prix nobel


Depuis plusieurs semaines, l'Académie suédoise, et avec elle le Prix Nobel de littérature, subissent une crise sans précédent. Cette dernière a été déclenchée par les témoignages de plusieurs femmes, qui ont dénoncé des agressions sexuelles, voire des viols, perpétrés par un proche de l'Académie, dont certains membres auraient protégé l'accusé. Le Français Jean-Claude Arnault, mis en cause par ces accusations, sera jugé en septembre prochain en Suède.


Swedish Academy
L'Académie suédoise, maison des Prix Nobel (Brad Hagan, CC BY 2.0)


 

La justice suédoise a annoncé ce mercredi 18 juillet les dates d'un procès très attendu, rapporte l'AFP. Le Français Jean-Claude Arnault sera jugé pour viol en septembre prochain, avec des audiences prévues les 19,20 et 24 septembre. Âgé de 71 ans, l'homme, l'époux d'une membre de l'Académie suédoise, devra répondre d'une accusation de double viol sur une femme, en 2011, à Stockholm.

 

Les faits, démentis par Jean-Claude Arnault, se seraient produits dans un appartement de Stockholm le 5 octobre 2011, puis dans la nuit du 2 au 3 décembre de la même année. 

 

Les débuts de l'affaire remontent à novembre 2017, lorsque le quotidien suédois Dagens Nyheter publie les témoignages de 18 femmes qui accusent Arnault de harcèlement ou d'agression sexuelle. Katarina Frostenson, membre de l'Académie suédoise et épouse de Jean-Claude Arnault, avait alors été poussée vers la sortie par ses collègues avec un vote réclamant son exclusion, mais l'institution suédoise avait finalement passé outre.

 

En réaction, des membres de l'Académie ont déposé leur démission : les liens avec Frostenson et Arnault, dont le centre culturel Forum bénéficiait de subventions, devenaient trop difficiles à assumer. 3 membres ont déposé leur démission en avril 2018, bientôt suivis par la secrétaire perpétuelle du Nobel, Sara Danius. Après ces départs, seuls onze des dix-huit sièges — deux membres s'étaient déjà mis en congés — de l’Académie suédoise restaient occupés, compromettant la remise du Prix Nobel de littérature 2018, finalement reportée en 2019.

 

Nina Bouraoui, Maryse Condé et Édouard Louis
en lice pour le Nobel alternatif

 

Outre l'affaire de double viol en 2011, d'autres cas ont été l'objet d'enquêtes, et une partie a finalement été classée. Ils reposaient sur des présomptions de viols et d’agressions commis en 2013 et 2015.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.