Scholastic expérimente de nouveau le transmedia avec sa saga space opera Horizon

Joséphine Leroy - 14.06.2016

Edition - International - Scholastic édition saga - Scholastic Horizon jeu - transmedia space opera


Le groupe d’édition Scholastic va lancer une plateforme transmedia avec la saga Horizon, qui sera à la fois publiée en livres et diffusée comme un jeu vidéo. Un jeu vidéo dans lequel le lecteur devra tester ses réflexes de survie. 

 

Scott Westerfeld

L'auteur Scott Westerfeld, qui inaugurera le projet (Erell Ceridwen, CC BY-NC 2.0)

 

 

Comme dans toute saga de science-fiction qui se respecte, Horizon parlera survie, catastrophe, initiation, pour des lecteurs à partir de 9 ans. Elle partira de l’histoire d’un groupe d’enfants face à un crash d’avion. Les enfants, coincés dans les débris, devront affronter tout un tas de créatures. Le jeu vidéo, accessible par le web, sera lancé au même moment à la fois sur ordinateur et sur smartphones. 

 

L’objectif de Scholastic est de faire en sorte que le lecteur ait le sentiment d’être en immersion dans l’univers créé par les auteurs, avec des intrigues et une esthétique au réalisme poussé. Le jeu combine des défis physiques (endurer la douleur par exemple), des défis intellectuels (construire des outils de survie), des options « antigravité », permettant aux joueurs de défier les lois physiques les plus élémentaires en volant... ou en se crashant en cas d’échec. 

 

Scholastic utilise depuis quelques années le transmedia. Le groupe avait lancé, avec The 39 clues, une série d’ebooks, de jeux vidéo en ligne et de collections de cartes. Le jeu, sorti en 2011, ne profitait cependant pas des mêmes avancées technologiques. Deux ans plus tard, en 2013, Scholastic lançait Spirit Animals, série en sept tomes (éd. Bayard, trad. Vanessa Rubio-Barreau), également publié en jeu sur le web. 

 

Sept auteurs participent à la création de la saga, dont l’auteur de best-sellers Scott Westerfeld, à l’origine de V-virus (éd. Milan, trad. Guillaume Fournier), qui lancera le premier volet. L’écrivain américain est un des représentants du sous-genre du space opera, qui se caractérise par les histoires épiques ou dramatiques prenant place dans villes au cadre géopolitique instable. Guerre intergalactique, exploration spatiale, le sous-genre se double de données scientifiques réalistes. C’est ce sous-genre qu’exploitent les sagas Star Trek et Star Wars. 

 

Le premier épisode de la saga Horizon sera publié et diffusé simultanément dans plusieurs pays anglophones (États-Unis, Royaume-Uni, Australie, Nouvelle-Zélande et Canada) dès janvier 2017. L’auteure Jennifer A. Nielsen se chargera d’écrire le deuxième volet, qui sera publié en septembre 2017. 

 

« Joueur de jeux vidéo de longue date, le projet m’enthousiasme énormément parce qu’il joint mes deux passions — l’écriture et le jeu. Je suis impatient de travailler avec Scholastic dans la création d’une expérience captivante et épique », confie Scott Westerfled dans le communiqué de presse. « Avec Horizon, Scholastic entame une nouvelle génération d’édition transmédia, et personne d’autre que Scott Westferld, brillant conteur connu à travers le monde, ne pourrait répondre à cette nouvelle dimension recherchée », a affirmé David Levithan, directeur éditorial de Scholastic.