Science-fiction : littérature, BD, télévision, l'ère post-SF

Clément Solym - 15.10.2009

Edition - Société - sciecne - fiction - littérature


Durant des années, la littérature opérait avec la science-fiction des prévisions - au mieux des pronostics - de ce que le monde serait au XXIe siècle. Et il semble bien que notre époque leur réponde avec joie, puisque nos écrans se peuplent de ce que les romanciers, dessinateurs envisageaient : Seigneur des Anneaux, Superman, Dune, la liste est immense de ces adaptations qui peuplent finalement notre univers fantastique aujourd'hui, sur les écrans, qu'ils soient ceux du cinéma ou du jeu vidéo.

Mais si la SF a été à une époque le reflet des sociétés possibles, l'exploration même des univers qui jailliraient peut-être, où se retrouve-t-elle aujourd'hui ? Non pas simplement dans les textes publiés aujourd'hui et qui ne sont pas les rééditions des livres passés, mais quelles sont ses sources d'exploration et plus généralement, de quoi peut-elle être aujourd'hui le miroir ? Du passé devenu le présent ?

Bien sûr, il est tortueux de croire que les auteurs ont jadis inventé quoi que ce soit : simplement, leur imaginaire, qui s'acharnait à explorer des possibles, est devenu notre pain culturel quotidien. Alors que les époques passées n'avaient pas spécialement d'avancées technologiques fulgurantes, si aussi rapides que celles que nous vivons pour avancer. Ce n'était pas mieux avant, attention : sans mythification d'un pseudo âge d'or de la SF, il semble bien que les auteurs de jadis soient parvenus à faire de leurs créations ce qui est aujourd'hui la norme en SF. Et quelque part, nous ressassons...

Mais surtout, les initiatives aujourd'hui produites par le domaine télévisuel est au mieux, mauvais, au pire, loin de nous offrir ce que la littérature a déjà produit. Reproduire ce qui nous a mentalement fait rêver n'est qu'une douce utopie commerciale. Les exemples prochains de Dune et de Fondation mettront - on le redoute - en exergue que ces entreprises n'arriveront jamais qu'à décevoir légèrement, dans le meilleur des cas.

Car la tradition de SF est aujourd'hui longue : civilisations extraterrestres, robots intelligents, nations elfes ou zombies, vaisseaux intergalactiques, surhommes mythiques... Et la fiction spéculative, qui elle tire simplement sur les ficelles de la société. En fait, nous sommes peut-être entrés dans une ère post-SF, écrasés par le poids des années et l'héritage culturel des grands noms qui servent aujourd'hui plus encore à empêcher le décrochage scolaire...