Séance masturbatoire sur le livre du créateur d'Amstrad

Clément Solym - 16.12.2010

Edition - Bibliothèques - masturbation - createur - amstrad


Petit rappel historique : Onan est un personnage bibliothèque, qui refusa de prendre pour épouse Tamar, femme de Er, frère de Juda, père d'Onan. La boucle est bouclée. Pour marquer son refus, Onan décida plutôt se masturber et de « se souiller sur la terre », selon les traductions... Eh, oui, l'onanisme...

Bref. Séance grand délire en Angleterre, tout droit inspiré de l'histoire d'Onan. Sir Alan Sugar est un homme d'affaires anglais dont la fortune avoisine les 900 millions £ - il a participé à la création d'Amstrad, entre autres...

Bien, accrochez-vous. Parce que définitivement, si la réussite financière d'Alan peut sembler enviable, il n'est pas vraiment ce que l'on pourrait appeler un sex symbol. Les goûts et les couleurs, que voulez-vous...

Car, rapporte Metro.co.uk, il a servi de motivation à un pur exercice d'onanisme, dans la bibliothèque de Crawley, une ville située à une soixantaine de kilomètres au sud de Londres.

Et ce, sous le regard médusé des employés de l'établissement.

Le bonhomme en question avait passé une vingtaine de minutes devant le rayon de livres de la section Affaires avant de se décider à en prendre un.

« Il se comportait assez étrangement, alors nous avons gardé un oeil sur lui, puis il est parti s'asseoir, avec son manteau sur les genoux, et a commencé à se faire plaisir, en regardant le livre », racontent les employés. 

Le livre de Sir Alan Sugar, What You See Is What You Get.

Évidemment, l'intrigant s'est rapidement fait virer.

Une autobiographie probablement fascinante, au point que le plaisir soit cum-unicatif ?

Après l'affaire de la bouteille d'Harvard, on pourrait se poser des questions.