Sécurité sanitaire des employés : la CGT menace Fnac d’un procès

Gariépy Raphaël - 04.05.2020

Edition - Economie - fnac menace procès - CGT Fnac salariés - sécurité sanitaire employés


Le 11 mai prochain, la Fnac, comme beaucoup d’autres enseignes, sera de nouveau autorisée à accueillir ses clients. À une semaine de la réouverture, l’entreprise est cependant accusée par la CGT : elle n'aurait pas pris les mesures suffisantes pour protéger son personnel. Le syndicat envisage même de saisir la justice.


Fnac
Cesar Caracuel, CC BY NC 2.0
 


L’entreprise avait déjà beaucoup fait parler d’elle durant le confinement notamment pour avoir bénéficié d’un prêt de 500 millions € sans pour autant garantir de payer 100 % des salaires de ses employés. La CGT s’était déjà fendue d’un communiqué incendiaire et accusait la multinationale de « pratiquer un odieux chantage ».

 

À tout juste une semaine du déconfinement, le syndicat s’attaque cette fois aux mesures sanitaires déployées par l’entreprise, jugées insuffisantes. Pour la CGT il apparait que la notion de distanciation sociale n’a pas été intégrée par la firme qui n’a pas souhaité donner plus de deux masques à ses employés ni même augmenter les heures de ménage.
 

 
Le syndicat l’affirme : « À la Fnac, la préservation des bénéfices passe avant la santé des salariés » et de pointer le fait que l’entreprise refusait de proposer des visières de sécurité à son personnel avant de changer d’avis de peur d’une mauvaise presse.

 

Un procès en vue ?


Le cas d’Amazon, condamné le 14 avril dernier par le tribunal judiciaire de Nanterre semble faire des émules. La CGT menace ainsi l’entreprise de saisir la justice si les mesures adoptées ne sont pas renforcées. La fédération CGT Commerce et Service et le syndicat CGT Fnac Relais souhaitent ainsi contraindre la Fnac à prendre ses responsabilités.




Commentaires
Ces pauvres travailleurs endoctrinés , ils répètent la leçon du chef.Le refrain est toujours le même ,le patronat , les actionnaires ,le grand capital , les entreprises du CAC 40...J'étais électricien et rattaché aux conventions de la métallurgie , la CGT n'a jamais signé un accord !La SNCM est maintenue artificiellement en vie après les dégâts causés par des grèves sans fin...En 68 nous étions sur un chantier lorsqu'un groupe rebellé voulait nous obliger à débrayer,nous avions des bouts de câble 4x16mm²à la main...Mes collègues et moi avions besoin de travailler pour élever femme et enfant.Inadmissible ce comportement , que eux ne travaille pas car leur syndicat dispose d'une fortune, libre à eux ,mais laissons bosser les autres.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.