Ségolène Royal n'est pas d'accord avec les réformes engagées

Clément Solym - 05.06.2008

Edition - Société - Ségolène - Royal - désaccord


Alors qu'elle s'apprête à publier un livre intitulé Ma plus belle histoire, c'est vous, Ségolène Royal, à l’occasion d’un point presse donné à son quartier général à Paris, a fortement dénoncé la campagne massive de réformes actuellement engagées par le gouvernement.

Selon Mme Royal, « la parole syndicale » a été trahie dans la réforme de l’Education nationale. Face à une « véritable angoisse des parents », « on déstabilise une fois de plus un corps enseignant qui est déjà déstabilisé ».

Dans la suite de son intervention, Ségolène Royal est revenue sur l’attaque en règle des trente-cinq heures par le gouvernement. Il y a un « écart entre le discours théorique - on ne touche pas aux 35 heures - et la réalité prévue dans la loi », a-t-elle déploré. « C'est un très mauvais service rendu au pays pour des raisons idéologiques ».