Selon ses traductions, Yuval Noah Harari s'arrange avec la post-vérité

Antoine Oury - 25.07.2019

Edition - International - Yuval Noah Harari traductions - Yuval Noah Harari russie - lecons 21e siecle livre


Dans son livre 21 Leçons pour le XXIe siècle, grand succès international, Yuval Noah Harari aborde la question de la « post-vérité », un concept qui recouvre le fait et toutes ses nuances d'interprétations dans un monde où les infox se multiplient et se diffusent rapidement. Ironie du sort, le livre s'est autocensuré à l'occasion de sa traduction en russe, a reconnu l'auteur.

Will the Future Be Human?
Yuval Noah Harari (World Economic Forum, CC BY-NC-SA 2.0)


La plupart des éditions du livre de Yuval Noah Harari abordent dans un chapitre la notion de post-vérité : plusieurs faits y sont rappelés, et des exemples cités, notamment des déclarations de Vladimir Poutine. L'auteur revient ainsi sur les événements ayant conduit à l'occupation de la Crimée, en 2014 : « Le gouvernement russe et le président Poutine en personne ont nié à plusieurs reprises qu’il s’agissait de troupes russes et les ont décrites comme des “groupes d’autodéfense” spontanés qui ont pu acquérir du matériel d’apparence russe dans des magasins locaux. Poutine et ses assistants savaient très bien qu’ils mentaient en posant cette affirmation plutôt absurde », rappelle le livre, selon Times of Israel.

Dans l'édition russe de 21 Leçons pour le XXIe siècle, ce passage a disparu, remplacé par la traduction d'une tribune de l'écrivain parue fin 2018 et portant sur les infox. Sauf que, cette fois, Yuval Noah Harari évoque Donald Trump, le désignant comme « le principal coupable » des effets de ces fausses nouvelles sur la politique international.

Toutes les références à Vladimir Poutine et aux événements politiques de 2014 ont disparu, et la mention de la Russie qui se trouvait dans la tribune originale a elle aussi été censurée. Autrement dit, un véritable acte d'autocensure a été fait pour faciliter la parution de 21 Leçons pour le XXIe siècle en Russie.

D'autres passages du livre témoignent de cette complaisance vis-à-vis du régime russe et de la politique mise en œuvre par Vladimir Poutine et son gouvernement.
 

Des modifications validées par l'auteur


Interrogé sur ces changements apportés à l'édition russe de son livre, Yuval Noah Harari a affirmé qu'il avait validé toutes les modifications. « Mon objectif est que les idées principales du livre, sur les dangers de la dictature, de l'extrémisme et du fanatisme, puissent atteindre la plus large audience. Cela inclut celle qui vit dans des pays où les régimes ne sont pas démocratiques. Certains exemples de cet ouvrage pourraient exclure ces lecteurs ou conduire à une censure sous certains régimes », rapporte NEWSru.

L'autocensure, prend soin de préciser Yuval Noah Harari, ne porte jamais sur les « idées fondamentales du texte ». Effectivement, l'adaptation est plutôt intelligente, et propose soit Poutine, soit Trump, selon les marchés visés. Ce qui ne manque pas d'ironie dans un chapitre consacré à la post-vérité, qui consiste justement à inventer des faits ou à en dissimuler une partie, selon les destinataires.
 
En Russie, 21 Leçons pour le XXIe siècle est publié par les éditions Sinbad : c'est le poète, traducteur et éditeur Dmitry Kuzmin qui a signalé les changements apportés à l'édition russe, sur Facebook.




L'édition chinoise devra sans doute rivaliser d'adresse...


Commentaires
Je suis plutôt avec la remarque de Harari. L'intelligence c'est de ne pas céder sur le fond quitte à faire des adaptations sur la forme. Le but de Harari est d'atteindre un large public et c'est tant mieux. Cette souplesse d'esprit est effectivement bien rare en France. Où on est très adepte de la pureté. Pureté et stérilité.

Par ailleurs comparer cela à une fake news, c'est soit scandaleux soit fait semblant de ne pas comprendre ce qu'est une fake news...

De toute évidence ce que dit Harari bien plus intéressant que ce commentaire malin qui en est fait. Exigez toujours l'original...
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.