Séparer enfants et parents : les bibliothécaires dénoncent la politique de Trump

Antoine Oury - 20.06.2018

Edition - Bibliothèques - Trump séparer enfants parents - trump réfugiés - bibliothèques réfugiés


Malgré les objections des élus et sénateurs, y compris dans son propre camp, Donald Trump joue à nouveau l'escalade : pour lutter contre l'immigration illégale, le président des États-Unis propose d'emprisonner les auteurs d'une tentative, et, pour ce faire, de les séparer de leurs enfants. Les bibliothécaires américains ont diffusé un message pour s'opposer à cette politique, qui va d'après eux à l'encontre des valeurs qu'ils portent.


Refugees
(walterw.a, CC BY-SA 2.0)


 

« Nous ne voulons pas que les gens se déversent dans notre pays », a déclaré Donald Trump dans un discours prononcé le mardi 19 juin devant les élus du Congrès : le président des États-Unis a soutenu une politique « zéro tolérance » envers les réfugiés, assurant que les personnes qui tentent d'entrer illégalement sur le territoire seraient emprisonnées.

 

Pour les familles, la loi interdisant de conduire en prison les mineurs, Donald Trump souhaite séparer les enfants des parents. La menace de Trump, dénoncée par de nombreux politiques américains, vise à faire accepter plus facilement par les membres républicains du Congrès sa promesse de campagne de bâtir un mur entre les États-Unis et le Mexique.

 

« La communauté des bibliothèques du pays est consternée que des enfants innocents puissent être confrontés à un tel traumatisme émotionnel et se retrouver enfermés dans des installations collectives, séparés de leurs familles », a indiqué Jim Neal, le président de l'Association des Bibliothécaires américains (American Library Association, ALA). « Il n'y a pas de politique ou de fondement moral légitime pour cette action inconcevable. »

 

Depuis le début du mois de mai et la mise en application de la « tolérance zéro », 2342 enfants et adolescents auraient été séparés de leurs familles après avoir franchi la frontière entre le Mexique et les États-Unis, la plupart fuyant l'Amérique centrale.

 

Enfants migrants incarcérés : la littérature jeunesse
contre la loi Asile-Immigration

 

« La communauté des bibliothèques se bat pour la diversité et l'inclusion, ainsi que pour les droits légaux des réfugiés qui entrent par nos frontières. Nous servons des immigrés dans nos communautés à travers les États-Unis, et considérons le soutien des bibliothèques aux enfants comme l'une de nos valeurs les plus importantes », persiste et signe l'association.

 

Pour signifier l'opposition de la profession et la résistance aux pratiques prônées par la présidence, l'ALA appelle les bibliothécaires à contacter les élus locaux pour manifester leur mécontentement. L'organisation invite aussi les professionnels à s'emparer des outils mis à disposition pour l'accueil des réfugiés.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.