Serge Eyrolles, président du SNE, dit tout sur l'édition en 100 mots

Clément Solym - 11.03.2009

Edition - Les maisons - Eyrolles - édition - mots


« Le livre n'est pas une simple marchandise. Il est depuis toujours le premier ferment du savoir et de l'imaginaire, c'est-à-dire de la culture. » Ainsi parlait le Zarathoustra de l'édition Française, alias Serge Eyrolles, président du Syndicat national du même secteur.

Publié dans la collection Que sais-je, M. Eyrolles nous propose de découvrir en 100 mots pas un seul de plus, toute la réalité du monde cruel qu'est l'édition.

Car c'est la « première industrie française culture en France » outre qu'elle vit secrètement repliée sur elle-même, conserve son aura de mystère et d'inconnu. Une seule raison : « Il est vrai que les éditeurs eux-mêmes préfèrent parler de leurs auteurs et de leurs livres que de leur métier. » Assez indispensable pour le novice qui souhaite entrer de plain-pied dans cet univers de Bon-à-tirer, où le Fonds fait face à la Contrefaçon, voilà bien un outil intéressant pour mieux appréhender le monde impitoyable du livre, par sa face officielle.

 

Présentons également, pour vous refroidir les esprits après les efforts de concentration auxquels vous contraindront cet ouvrage, la parution, toujours dans cette même collection Que sais-je, chez PUF, un livre de Joël Martin, La contrepèterie. Allégrement agrémenté d'exemple et de bons mots, pas toujours des plus subtils, voilà une lecture tout à fait complémentaire de la première, et probablement tout aussi indispensable.

Les deux titres sont vendus 9 €.