Séries, films : “Ce sont les femmes qui parlent le mieux des femmes”

Nicolas Gary - 26.10.2019

Edition - Société - femmes littérature - héroïnes oeuvres - annuaire livres femmes


Elles en avaient marre. Alors plutôt que de ronchonner, elles ont pris en main l’histoire, et sont parties « à la recherche des héroïnes ». Alice et Éléonore s’agaçaient de ne trouver que des histoires où les femmes n’occupaient qu’une place de quasi accessoires. Et quand elles ont trouvé la solution, 1001 Héroïnes s’est imposé.
 

pixabay licence
 

Au commencement était le militantisme : les deux fondatrices se déclarent « féministes à notre échelle », mais aussi « grandes lectrices et spectatrices de films et séries ». Et dans l’un ou l’autre univers, le même constat s’opérait. Des histoires « de garçons et d’hommes à qui il arrive mille aventures ». Et rarement des femmes.
 
Plus généralement encore, cette propension à ce que le monde soit sauvé par des hommes exclusivement — n’oublions pas Lilou Dallas, dans Le 5e élément, mais les exceptions confirment toujours les règles. 

Les deux jeunes femmes déplorent également que « les étagères de nos bibliothèques soutiennent si peu de romancières, poétesses, essayistes, bédéastes, philosophesses ». Et à un niveau plus large, que l’on méconnaisse les femmes qui ont marqué l’histoire.

Ce fut la raison d’être de 1001 Héroïnes. Un inventaire de livres, films et séries « qui nous ont marquées, émerveillées, stupéfaites, qui nous ont fait vibrer, grandir, qui nous ont donné envie de nous engager, de nous battre, à côté des filles et des femmes ».

À l’image de notre collaboration avec Elsa (libraire de son état) autour de Books by Women, qui recense et chroniques des titres exclusivement écrits par des femmes, leur site s’est attaché à référencer et présenter des œuvres où les femmes sont au cœur des aventures.

Mais la plateforme propose également des titres qui font cet indispensable pas de côté, quand « les stéréotypes masculins et les normes virilistes » sont mis à mal. Salutaire.
 
Près de 150 livres sont ainsi passés au crible, et chacun peut suggérer une œuvre, en apportant des recommandations sur films ou livres qui trouveraient pleinement leur place dans le site. Et voici comme Lee Hyeon-seo, Sophie Noël, Melissa Plaza (la footballeuse) côtoient Fatou Dioum, Simone de Beauvoir ou encore Chimamanda Ngozi Adichie…

Aucune publicité, aucune tentative de rémunération : la plateforme existe avant tout pour apporter sa pierre à un édifice bien plus large. Le moteur de recherche permet des classifications par ouvrages, région du monde ou des portes d’entrées plus précises — convient ou non à un jeune public, etc.

« Nous sommes par ailleurs persuadées que ce sont les femmes qui parlent le mieux des femmes. » Il suffit de parcourir 1001 Héroïnes et se faire son propre avis. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.