Ses Saintes Chéries furent un succès : Nicole de Buron est décédée

Victor De Sepausy - 13.12.2019

Edition - Société - Nicole Buron - romancière scénariste - Saintes Chéries


Nicole de Buron s'est éteinte mercredi 11 décembre 2019. Célèbre romancière, elle débuta comme journaliste à Marie Claire avant de se tourner vers l'écriture romanesque. 


Nicole de Buron crédit RTS

 
Elle reçut en 1976 le Prix Jean Leduc pour ses talents littéraires adaptés dans des oeuvres cinématographiques. On se souvient de la fameuse série télévisée Les Saintes Chéries qui fut une adaptation de deux romans diffusés en 39 épisodes de 1965 à 1970. 

Scénariste et dialoguiste, Nicole de Buron adapta deux autres séries télévisées et c'est en 1969 qu'elle débuta sa carrière au cinéma comme scénariste de ses oeuvres notamment avec Vas-y maman avec Annie Girardot, Erotissimo de Gérard Pirès (extrait ci-dessous) ou encore Elle court, elle court la banlieue. 

Mariée à Jean Bruel, fondateur de la Compagnie des Bateaux-Mouches, elle eut deux filles. Elle fut décorée du Mérite Agricole pour la qualité d'exploitation de son domaine agricole La Flassane près de Limoux à Castelreng où elle sera enterrée. 
 

 

Avec beaucoup d'humour, son inspiration se nourrissait de sa vie riche en événements. Souvent récompensée, Prix Courteline pour les Pieds sur le bureau, Prix du Livre de l'été remis au roman Qui c'est, ce garçon, Prix de l'humour pour Arrête ton cinéma, Nicole de Buron aura marqué son temps. 

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.