Sexisme : le manuel de mathématiques adapté, pour fille ou garçon

Gariépy Raphaël - 25.08.2020

Edition - Société - Chine international - sexisme genre - manuel mathématique


Après une polémique sur les réseaux sociaux, un éditeur de livres scolaires chinois retire de la circulation un manuel de mathématiques proposé en deux versions. L'une, rouge, pour les filles, et l'autre, bleue, pour les garçons. Avec, bien sûr, des adaptations pour mieux apprendre les mathématiques...
 


Tout est parti d’un message sur We Chat, le populaire réseau social chinois. Affichant un sexisme sans complexe, l’éditeur de l’Université normale de la Chine de l’Est présentait les manuels de mathématique destinés aux collégiens : une version bleue pour les garçons et une version rouge pour les filles. 

Au-delà des différences esthétiques déjà discutables, les ouvrages proposaient également des contenus différents, conçus spécifiquement pour répondre aux « forces et aux faiblesses des différents sexes ».

Et à l’éditeur d’expliquer sa démarche : « La version masculine comprend du contenu plus ludique, par exemple, car les garçons aiment jouer à des jeux, et pour les filles, nous avons des scénarios plus pratiques, comme l’achat de légumes et de fruits sur le marché. »
Ces subtiles considérations sur les différences de genres ne convaincront pas les internautes. Comme le souligne CBS News, malgré quelques rares soutiens en faveur de cet enseignement personnalisé, une polémique a rapidement pris forme sur Weibo — l’équivalent de Twitter en Chine. 

Les utilisateurs du réseau ont critiqué le projet, jugé particulièrement sexiste, certains commentaires pointant le fait que cette décision implique également que les filles et les garçons ne passent pas le même type d’examen. 

Le message We Chat a rapidement été supprimé par l'éditeur, mais l’affaire a continué à prendre de l’ampleur. L’enseignement des mathématiques, très valorisé en Chine, voit une population essentiellement masculine poursuivre dans cette voie, pour les études supérieures. Différencier l'enseignement pourrait creuser les inégalités face à cette discipline.

Une mère d’élève s'en inquiète dans le journal local Guanchazhe : « Je crains que ma fille soit plus réticente à étudier les mathématiques une fois qu’elle aura vu ce livre, elle pourrait penser qu’elle est née inférieure aux garçons pour cette matière. »

Le tollé a poussé l’éditeur à annoncer qu’il interrompait immédiatement la publication du manuel. Jeudi, la société a publié une déclaration, s’excusant « pour l’impact négatif de cette affaire » et promettant d’« en tirer des leçons ».

Crédit photo : East China Normal University Press 


Commentaires
Les éditeurs de manuels scolaires de mathématiques ont l'air d'en prendre plein la tronche ces derniers jours.

Au Penjab, défense pour tous de compter des cochons; en Chine de l'Est, les filles jonglent savamment avec fruits et légumes pendant que les gamins jouent et rigolent avec les maths.

L'idiotie tue plus que la covid-19!
C'est ainsi que la "ménagère chinoise " devint moins dépensière que son homologue occidentale....
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.