Shakespeare, Folio in love : le procès débute

Clément Solym - 18.06.2010

Edition - Justice - procès - shakespeare - folio


Raymon Scott, c'est personne. Enfin, ce n'était personne, jusqu'à cette histoire de manuscrit ancien de Shakespeare qu'il tente de faire certifier à Washington - et qui s'avère être un ouvrage âgé de 387 ans, volé et que l'on croyait disparu...

Le premier Folio de Shakespeare, une véritable perle de la culture anglaise et du patrimoine historique autant que littéraire, n'existe encore qu'à quelque 200 exemplaires dans le monde - avec peut-être une vente aux enchères prochaine, mais l'information, reste floue.

Or, hier, Scott arrivait au banc des accusés pour son procès. On l'accuse de vol, sinon de recel, et le tribunal de Newcastle Crown en a pris pour son argent... Débarquant en limousine, ce célibataire de 53 ans, en a mis plein les yeux au tribunal, et de nouveau nié en masse les accusations de vol.

Accompagné de ses quatre assistantes dans la salle, des lunettes de soleil Valentino, chaussures Versace et montre Cartier, Scott a pu faire valoir des dettes de 90.000 £ et le fait qu'il partage la maison de sa mère depuis des années.

Alors, non, il n'a pas volé le manuscrit rare de Shakespeare, mais cet aspect bling-bling très présidentiel aura tout de même fait mauvaise impression auprès du jury - les sept femmes et cinq hommes...

Le procès continuera sa route, pour déterminer comment un tel ouvrage a pu atterrir dans les mains de cet homme. Charge au juge Richard Lowden de se concentrer sur la procédure et les témoignages, en faisant abstraction complètement de la publicité qui sera faite partout dans le monde autour de cette affaire...

Volé voilà 10 ans à l'université de Durham, l'ouvrage aurait une valeur de plus de 3,5 millions €. Il a aujourd'hui regagné sa bibliothèque, après avoir été escorté lourdement par deux inspecteurs. « Ce livre sera désormais conservé dans un endroit sécurisé et contrôlé, durant le temps où nos investigations se poursuivent », expliquait la police de Washington.

Au terme de cette audience provisoire, une chose est certaine, on n'est pas plus avancés.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.