Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Shakespeare mixé à la sauce moderne pour ses 400 ans

- 27.06.2013

Edition - International - théâtre - anniversaire - tragédie


Après Jane Austen passée à la moulinette stylistique, des auteurs anglo-américains vont s'attaquer à rien de moins qu'au canon shakespearien. L'idée est venue à Random House d'adapter les tragicomédies et comédies du Barde à un nouveau lectorat.

 

 


 

 

La chose sera actée en 2016 avec l'anniversaire du décès du dramaturge anglais. D'ici là la romancière britannique Jeanette Winterson s'est attelée à une réécriture du Conte d'Hiver. Oeuvre tardive dans la bibliographie de Shakespeare, cette romance pourrait bénéficier de l'humour décalé de Winterson.

 

Le choix tomberait plutôt bien si l'on en croit ses déclarations, puisqu'elle indique : « Nous avons tous des textes qui font figure de talisman que nous emmenons et qui nous portent partout. » L'écrivaine souligne avoir « travaillé de nombreuses années sous de nombreux oripeaux » un récit proche de l'oeuvre du Maître.

 

Beaucoup de bruit à venir

 

Autre projet qui mêle intrigue et dénouement heureux, La mégère apprivoisée recevra le traitement de l'auteure Anne Tyler, plus connue sur les polars au cœur de Portland. La romancière déclare hésiter entre « fouiller dans les énigmes de l'acariâtre Kate [la fameuse mégère] ou relever ce que les autres auteurs font des autres personnages de la Shakespeare ».

 

À paraître sous l'étiquette Hogarth, filiale de Random House, ces reprises devraient lancer une vague de réadaptations baroques. Clara Farmer, directrice de la publication chez Hogarth explique : « Nous espérons faire l'intégrale du canon. Nous sommes déjà en conversation avec de nombreux auteurs, et nous sommes fortement intéressés de connaître d'autres personnes intéressées.  Nous avons besoin de gens pour renforcer les tragédies.» Via the Guardian