Shakespeare : un botaniste et historien déniche un portrait inédit

Clément Solym - 20.05.2015

Edition - International - Shakespeare portrait - historien botanique


Il s'agirait du seul portrait réalisé du vivant de William Shakespeare, alors que toutes les représentations dont nous disposions furent établies après sa mort. On voit ainsi le Barde en compagnie de Lord Burghley, l'homme alors le plus puissant du pays. La découverte du siècle, assure la presse britannique, unanime. 

 

 


 

 

Jusqu'à présent, c'est dans le First Folio et à travers le monument de la Holy Trinity Church de Stratford que l'on disposait d'une image de Shakespeare. Mais le botaniste et historien Mark Griffiths affirme dans Country Life avoir mis la main sur un portrait d'époque, véritable.

 

« Nous avons un portrait de Shakespeare, le premier jamais identifié comme étant le sien, par l'artiste, et réalisé de son vivant », assure-t-on. Et dans un exercice de teasing bien rodé, le magazine affirme que, le mois prochain, de nouvelles révélations interviendront. 

 

Les spécialistes vont immédiatement s'empoigner, les uns tenant pour cette nouvelle révélation, les autres pour la contester. On y voit le dramaturge avec un regard de star du cinéma, tenant un épi de maïs dans une main et une fritillaire dans l'autre. On ne s'étonnera pas que cette gravure se soit alors retrouvée dans un livre sur les plantes, daté du XVIe siècle, The Herball, un très gros volume. 

 

« Au début, je trouvais difficile à croire que quelqu'un de si célèbre, si universellement recherché, aurait pu être caché à la vue de tous, depuis si longtemps », assure l'historien.  

 

Sa découverte provient d'un code décrypté, digne d'un roman de Dan Brown. L'assemblage serait un véritable mot de passe, qui désignerait Shakespeare, tout en faisant allusion aux armoiries de la famille de William, l'ensemble sous la forme d'un rébus difficile à traduire.

 


 

 

« Tout cela est codé dans un style d'hommes instruits de l'époque, mais cela dit William Shakespeare. J'ose dire que nombre de gens assureront que ce n'est pas lui, mais il n'y a aucune autre interprétation qui puisse être apportée. Ce n'est pas une hypothèse de dire que c'est Shakespeare, c'est de l'algèbre. »