"Si le livre était une pomme, les auteurs gagneraient... les pépins"

Nicolas Gary - 27.11.2014

Edition - Economie - charte auteurs - montreuil jeunesse salon - rémunération créateurs


« Si le livre était une pomme, les auteurs gagneraient... les pépins. » Le slogan de La Charte est clair. L'organisation représentative des auteurs (jeunesse, entre autres) en France avait promis de faire du bruit : il fallait les prendre au mot. Lors de l'inauguration du Salon jeunesse de Montreuil, ils étaient une cinquantaine, vêtus d'un tee-shirt au slogan bien connu, Les auteurs, bientôt tous à poil, à traverser le Salon, pour manifester. Bon enfant, mais les revendications restent sérieuses.

 

 

Les auteurs bientôt tous à poil

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

Décidés à se faire entendre, et sous le regard de la sécurité du Salon, qui encadrait un peu dépitée et prise de court, cette manifestation, les auteurs réunis distribuaient tracts et marques-pages. Objectif : « Sensibiliser les personnes présentes à la situation des créateurs. Notre profession, toutes les professions d'auteur, de l'illustrateur à l'écrivain, le scénariste, les dessinateurs sont de plus en plus précaires », nous explique l'une d'entre elles, entre deux slogans. 

 

« Les auteurs sont les acteurs incontournables de la chaîne du livre, pourtant, ils en sont aussi le maillon faible. Pour l'amour des livres, nous restons vigilants », peut-on lire au recto du marque-page largement disséminé. Et au dos ? Différents pourcentages de droits perçus, pour un livre jeunesse vendu à 15 €. « C'est une estimation, basée sur les chiffres que nous avons observés sur le marché, mais c'est très proche de la réalité. »

 

La répartition serait la suivante :

  • Libraire : 32 %, soit 4,80 €
  • Diffuseur : 23 %, soit 3,45 €
  • Éditeur, 21 %, soit 3,15 €
  • Imprimeur : 12,5 %, soit 1,87 €
  • Auteur + Illustrateur : 6 %, soit 0,90 €
  • État (perception de la TVA) : 5,5 %, soit 0,83 €

 

Effectivement, imaginer que les créateurs perçoivent à peine plus que ce que l'État ponctionne de taxe sur la valeur ajoutée n'a rien de réjouissant. « Nous organisons une table ronde, au Pôle Théâtre, en B28, entre 12 h et 13 h, le 1er décembre. Il faut venir : auteurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires, nous invitons tous les acteurs de la chaîne du livre », explique une autre. 

 

<

>

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

À proximité des manifestants, d'autres personnes portent le tee-shirt : « Ils ont raison, il faut attirer l'attention. Je les soutiens, même si je n'appartiens pas à la charte », nous assure une jeune femme. Dans le cortège, on plaisante : « Je propose qu'en signe de protestation, on écrive désormais en dehors des bulles », plaisante un auteur. « Non, tu vas trop loin », répond, hilare, un autre. 

 

Dans les rangs, on retrouvait Marie Sellier, présidente de la Société des Gens de Lettres : « Il faut que les auteurs présents sur le Salon nous rejoignent pour cette table ronde, c'est important. Beaucoup de sujets doivent y être évoqués. » Et le poing dressé, avec un grand sourire, de repartir dans les allées du Salon pour continuer le combat – de sensibilisation, dans un premier temps.

 

L'engagement de la ministre leur sera acquis, sans aucun doute : hier, Fleur Pellerin avait fait une allocution au Salon, saluant les 150 auteurs, illustrateurs et créateurs invités. « Je tenais à m'adresser à eux aujourd'hui : les bons résultats économiques de la filière ne doivent pas faire oublier leurs inquiétudes et j'y suis très sensible », assurait-elle.

 

Tant sur la question de la rémunération, vis-à-vis du livre numérique, ou pour ce qui est du régime de la sécurité sociale, et la cotisation retraite, la ministre a assuré qu'elle s'exprimerait prochainement sur ces questions, et d'insister pour « que les auteurs sachent mon engagement fort à leurs côtés ». Rendez-vous lundi.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.