Simon & Schuster se lance dans les cours en ligne payants

Julien Helmlinger - 13.01.2015

Edition - Les maisons - Simon & Schuster - Cours en ligne - Auto-assistance


Avec le concours d'auteurs populaires en leurs domaines de prédilection respectifs, allant des finances à la santé sans faire l'impasse sur la spiritualité, la maison d'édition Simon & Schuster lance sa plateforme consacrée à l'offre de cours en ligne payants. Une première série de leçons est dispensée, pour des tarifs allant de 25 à 85 $, offerte à renfort de contenus textuels et sessions de questions/réponses en direct avec trois auteurs.

 

 

 

Le docteur David B. Agus, auteur du best-seller The End of Illness, l'auteure Zhena Muzyka, versant dans les manuels d'auto-assistance au rayon bien-être et ayant notamment publié Life by the Cup, ainsi que Tosha Silver, auteure de Outrageous Openness, dans le registre des conseils spirituels, se prêtent ainsi au jeu des questions/réponses. Leurs cours sont disponibles sur leurs sites et sur celui de l'éditeur.

 

Carolyn Reidy, présidente et responsable de la direction de Simon & Schuster, a déclaré via communiqué que ce mouvement devait répondre au fait que les lecteurs attendent désormais davantage que des livres de la part des auteurs. L'éditrice précise que cela permettra également d'élargir les sources de revenus que la maison fournit à ses écrivains et leur permettre de toucher un plus large public.

 

En somme, face à un marché jugé atone la maison se diversifie et crée du lien social pour renforcer le contact avec des lecteurs de plus en plus détournés des librairies au bénéfice des médias sociaux, du contenu gratuit en ligne et autres distractions. De nos jours, les internautes seraient un milliard à consulter des vidéos sur YouTube, pour un total de 300 millions d'heures de visionnages quotidiennes.

 

Au cours de l'année 2015, l'éditeur prévoit de publier entre 12 et 15 nouveaux cours, principalement en collaborant avec des auteurs qui ont su se tailler leurs réseaux de fan. Des écrivains, mais aussi peut-être des gens qui n'auront encore rien écrit, mais ayant un véritable message à faire passer, ou tout du moins une philosophie particulière à partager, précise Liz Perl, vice-présidente de la société. 

 

Le marché de la vidéo en ligne se transforme pour devenir une manne économique non négligeable. Chez Simon & Schuster, les ventes de livres auraient chuté de 11 % au troisième trimestre 2014, alors que celles de contenu numérique seraient restées relativement stables et pesaient pour 28 % du total. L'éditeur avait fait une première tentative de conquête ciblant particulièrement les lecteurs connectés, en publiant les livres de stars de YouTube, comme Shane Dawson et Justine Ezarik.

 

Reste à voir si l'offre de vidéos payantes peut, à terme, s'imposer face aux contenus gratuits, la fixation des tarifs est quant à elle laissée entre les mains de leurs auteurs.