Sleeping beauties : Stephen et Owen King s'y entendent pour faire peur...

Victor De Sepausy - 13.02.2018

Edition - Les maisons - Stephen King roman - sleeping beauties king - roman Owen King


« Qu’adviendrait-il si les femmes disparaissaient et laissaient le monde entre les mains des hommes ? » La question s’est déjà posée en science-fiction – La mort blanche de Frank Herbert, par exemple – mais père et fils King, Stephen et Owen, ont décidé de s’y pencher également. Sleeping beauties sera bientôt en librairie...

 


 

 

Nous en parlions en mars l’an dernier, et il aura fallu un an pour que l’information se concrétise en France : Sleeping beauties, la collaboration entre père et fils sera en vente à compter du 7 mars. Coauteurs pour flanquer la trouille à leurs lecteurs, les deux King ont mis la barre assez haute.

 

L’éditeur raconte : 
 

Un phénomène inexplicable s’empare des femmes à travers la planète : une sorte de cocon les enveloppe durant leur sommeil et si l’on tente de les réveiller, on prend le risque de les transformer en véritables furies vengeresses.
Bientôt, presque toutes les femmes sont touchées par la fièvre Aurora et le monde est livré à la violence des hommes. 

À Dooling, petite ville des Appalaches, une seule femme semble immunisée contre cette maladie. Cas d’étude pour la science ou créature démoniaque, la mystérieuse Evie échappera — t-elle à la fureur des hommes dans un monde qui les prive soudainement de femmes ? 

 

Stephen King : “En écriture, la politique
ne devrait pas primer sur le reste”

 

Alors, tenté ?


 

Stephen King, Owen King, trad. Jean Esch – Sleeping beauties – Albin Michel  – 9782226400222 – 25,90 € 
 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.