medias

Son procès passé, Jacques Viguier pense à écrire un livre

Clément Solym - 28.03.2010

Edition - Société - Jacques - Viguier - écriture


A peine acquitté en appel par la justice, le professeur de droit à l'université des Sciences sociales de Toulouse Jacques Viguier avoue penser sérieusement à coucher son expérience sur le papier. Interrogé par nos confrères de La Dépêche du Midi, il révèle avoir pratiqué l’écriture tout au long de son procès, à la façon d’une thérapie pour éviter de tomber dans la dépression.

Sans assurer avoir été contacté déjà par des éditeurs, Jacques Viguier se montre très avancé dans son travail d’écriture. Ce sont même ses psychiatres qui lui ont conseillé de prendre la plume pour se décharger.

Toutefois, quand on lui demande s’il nourrit une forte haine à l’égard de certains, le professeur de droit répond simplement que « Détester, haïr, c’est une perte de temps. Le mépris, à la limite… ».

Il faut donc s’attendre à retrouver sur les étals des librairies, sous quelques mois, un livre signé de la main de Jacques Viguier. Une façon de découvrir le procès de l’intérieur : toute la machine judiciaire décrite par un expert en droit.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.