SOPA : Plus de 40 sociétés internet contre le projet de loi

Clément Solym - 24.12.2011

Edition - Justice - sopa - loi - americain


Quarante sociétés de services Internet ont publiquement exprimé leur opposition au projet américain anti-piraterie en ligne Stop Online Piracy Act (SOPA) qui devrait prendre effet en 2012.

 

Parmi elles, Aol, Boing Boing, eBay, Facebook, Google, Linkedln, Mozilla, Twitter, Yahoo! et Wikipedia. Son cofondateur Jimmy Wales, avait envisagé de bloquer l'accès à l'encyclopédie, pour sensibiliser les internautes à la loi. En Italie, un mouvement similaire s'était lancé contre Berlusconi...

 

Elles ont réagi à la publication récente d'une liste de 120 entreprises et institutions soutenant le projet de loi, publié par le comité judiciaire dela Chambredes représentants des Etats-Unis.

 

 

Les partisans comptent, entre autres : ABC, comcast/NBC Universal, Hachette Book Group, Random House et l'Oréal.

 

Le soutien de GoDaddy, entreprise américaine spécialisée dans la gestion de noms de domaine sur Internet et la mise à disposition de services d'hébergement web,  a particulièrement suscité la colère des opposants à l'Hadopi américaine, qui ont appelé au boycott de ses domaines.