Sortie posthume d'un album hip hop de la poétesse Maya Angelou

Antoine Oury - 06.09.2014

Edition - International - Maya Angelou hip hop - Shawn Rivera RoccStar - Caged Bird Sings


Le dernier projet auquel s'est consacrée Maya Angelou, avant son décès en mai dernier, n'est pas des plus communs : Caged Bird Sings est un album hip hop combinant les poèmes scandés par Angelou et des beats produits par Shawn Rivera et RoccStar. 13 titres utilisant des enregistrements historiques ou réalisés spécialement, pour un album qui sortira le 4 novembre 2014.

 

 

Maya Angelou visits YCP! 2/4/13

Maya Angelou, en 2013 (York College ISLGP, CC BY 2.0)

 

 

Shawn Rivera, du groupe R'n'B Az Yet, et le producteur hip hop RoccStar se sont penchés sur le projet avant même d'en parler à la poétesse Maya Angelou. Désireux de mettre en musique quelques-unes de ses oeuvres, ils ont finalement contacté l'auteure, qui a totalement soutenu leur initiative.

 

« Ces types étaient inspirés par le travail de ma grand-mère », explique Colin A. Johnson, petit-fils et exécuteur testamentaire de Maya Angelou, auprès de l'Associated Press. « Et ils avaient envie d'utiliser un autre médium pour le diffuser auprès d'un groupe plus large de personnes. »

 

Maya Angelou a même procédé à des lectures inédites de certains poèmes, enregistrées dans sa propre maison, en Caroline du Nord. Si la combinaison avec des rythmes hip hop pour un album complet est une première, Maya Angelou est familière des albums parlés, avec ou sans musique. Elle a notamment collaboré avec Ashford & Simpson et le rappeur Common, et a remporté trois Grammy Awards pour sa discographie, qui compte une dizaine d'albums.

 

Maya Angelou, rappelle son petit-fils, « voyait le hip hop comme le moyen de cette génération de s'exprimer et de transmettre un message ». L'influence de son poème Still I Rise ne se dément pas sur les artistes hip hop : Tupac Shakur, alias 2Pac, avait nommé ainsi un de ses albums après une rencontre avec l'auteure, sur le plateau de tournage du film Poetic Justice.

 

L'auteure entendait dans le hip hop « le futur de la poésie », même si elle luttait contre l'utilisation du mot « nigga » (la réappropriation du terme raciste « nigger » par les Afro-Américains). L'album, intitulé Caged Bird Sings, d'après l'autobiographie I Know Why the Caged Bird Sings de Maya Angelou publiée en 1969, sera disponible dès le 4 novembre 2014.