Sortir des préjugés sur la langue française

Victor De Sepausy - 16.03.2013

Edition - langue - française - préjugés


A l'occasion de l'ouverture de la Semaine de la langue française et de la francophonie (voir notre actualitté), nos confrères de Lire se sont attaqués à cinq idées reçues sur la langue de Molière.

 

Ainsi, l'on entend souvent que le français est difficile, ou bien qu'il est « moins cool que l'anglais », qu'il ne se prête pas à la musique, qu'il s'appauvrit ou encore que c'est la langue de l'amour par excellence.

 

Quand on parle de langue difficile, il faut pourtant s'étonner du fait que le français soit choisi comme langue d'écriture par de nombreux écrivains étrangers, d'Atiq Rahimi à Eugène Green, en passant par Scholastique Mukasonga et Vassilis Alexakis.

 

Aux yeux du Prix Nobel de littérature Gao Xingjian, « La grammaire française est tellement stricte que si on la suit bien, il n'y a pas de problème. Il est facile d'avoir une écriture correcte en français ». Découvrez la suite de ce décryptage sur le site de nos confrères de Lire.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.