SOS Racisme accuse Pierre Péan et Fayard

Clément Solym - 07.01.2008

Edition - Justice - Pierre - Péan - Rwanda


Pierre Péan a publié plus d'une vingtaine d'ouvrages depuis 1975 et dans son travail de journaliste, tout particulièrement au Canard Enchaîné, il a toujours plongé les mains, et les bras en entier, pour remuer les scandales politiques.

En mars 2001, le Nouvel Observateur, par la plume de Christine Mital disait de lui : « Il se veut enquêteur. Et enquêteur seulement. Disons qu'en tout cas il appartient à une espèce rare : celle qui prend du temps avant d'écrire. [...] Péan [...] n'a jamais dérogé à sa méthode ».

Noirs fureurs, blancs menteurs, son dernier ouvrage portant sur le Rwanda a pourtant valu à Pierre, accompagné de son éditeur, Fayard, un aller-retour express devant le tribunal correctionnel de Paris, pour « diffamation et provocation à la haine raciale ». Traitant en large part du génocide rwandais perpétré entre 90 et 94, ayant vu l’affrontement sanglant des Hutus et des Tutsis, le livre était sorti en 2005. Et une plainte avait surgi peu après de SOS Racisme, en 2006, l’association s’étant constituée partie civile dans cette affaire.

Les chefs d’accusation ? « Diffamation et incitation à la haine raciale », « complicité de diffamation raciale » (celui-là touche 13 passages du livre, selon l’AFP) et « complicité de provocation à la discrimination, à la violence et à la haine raciale à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur appartenance à une ethnie, en l'espèce les Tutsis » (12 passages incriminés).

Pour, Dominique de Sopo, président de SOS racisme cet ouvrage « reprend de fait des présupposés de l'idéologie génocidaire qui a conduit au drame des Tutsis essentiellement au Rwanda ». Dans l’un des extraits mis en cause, on peut lire que la « formation au mensonge (des Tutsis) était observée par les premiers Européens qui ont eu un contact prolongé avec les Tutsis ».

Durant ce sanglant épisode, la communauté internationale n’avait pas semblé pressée de réagir, ni de prendre parti. Sur le site Amazon.fr, de très nombreux commentaires de lecteurs désapprouvent le livre, frappant d’anathème les propos de Pierre Péan.

Nous tentons de contacter l'association et l'éditeur pour obtenir plus de détails.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Flammarion
Genre : poche philosophie
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782080707970

Manuel

Stoïcien, Epictète invite à pratiquer la philosophie comme une gymnastique, un moyen d'agir sur soi-même plus qu'une somme de connaissances. Nouvelle traduction.

J'achète ce livre grand format à 2.90 €