Soutien de la Région Ile-de-France aux libraires indépendants

Clément Solym - 24.10.2012

Edition - Librairies - Librairie Nouvelle - Julien Dray - MOTif


Ce matin, à la librairie nouvelle d'Asnières, Julien Dray, vice-président de la région Île-de-France chargé de la culture, et Serge Guérin, président du MOTif, ont annoncé la mise en œuvre d'une nouvelle aide régionale à la librairie indépendante. Les libraires qui ont récemment mis en place l'association Libraires en Seine étaient présents pour saluer cette initiative bienvenue, de l'avis général.

 

Livres - Books

 Livres, bob august, CC BY-NC-SA 2.0

 

C'est dans une ambiance conviviale et informelle que l'aide aux libraires indépendants a été officialisée. En quoi consiste cette aide ? Il s'agit d'un dispositif de garantie visant à faciliter l'accès à des prêts à court terme. La garantie en question ne peut excéder 80 % dans la limite de 150 000 euros. L'objectif est de permettre aux librairies indépendantes de perdurer face aux coups durs, surtout en période de crise. Le fonds mis en place s'élève à 250 000 euros.

 

Mais il ne faut pas confondre ce système mis en place par la région avec l'association Libraires en Seine. Le président de l'association, Fabrice Blondeau de la librairie Dédicaces à Rueil, a expliqué en détails à Julien Dray le but de Libraires en Seine : échanger des expériences et mener des projets en commun. Les 12 membres fondateurs ont déjà de nombreux projets en tête (un prix littéraire et un festival à moyen terme). Pour l'heure, ils viennent de lancer une gazette, du nom de l'association, où les libraires partagent leurs coups de cœur.

 

Julien Dray et Serge Guérin ont bien entendu salué cette initiative que l'aide de la Région vient en quelque sorte compléter. Julien Dray : « il s'agit de mettre à disposition un fonds pour les librairies indépendantes en situation difficile par rapport aux banques. » Il a aussi tenu à rappeler le rôle des librairies en tant que commerce de quartier qui crée un « lien humain et culturel ». Quand on lui pose la question du livre numérique, il ne semble pas très inquiet.

 

On est en droit de se demander pourquoi le gouvernement n'engage pas directement un politique de soutien aux librairies indépendantes. Serge Guérin et Julien Dray pensent au contraire que la politique en faveur des libraires sera plus efficace si elle est menée au niveau de la région. Ils mettent en avant le rapport privilégié que les institutions régionales entretiennent avec le terrain. « La Région a une connaissance des librairies que l'Etat n'a pas » a indiqué Julien Dray. Pour preuve, le président du MOTif a rappelé le rôle joué par la Région dans l'ouverture de 28 nouvelles librairies depuis 2007. Cet automne, trois nouvelles librairies indépendantes ont fait leur apparition.