Soutien des auteurs de la Ligue de l'Imaginaire à Virgin

Cécile Mazin - 23.01.2013

Edition - Economie - ligue de l'imaginaire - soutien à Virgin - librairies


Ce 23 mars, dans quelques heures, les salariés de Virgin se retrouveront aux Champs Élysée, pour une manifestation globale. Entre 17h30 et 19h30, tous se retrouveront autour d'un message simple : « Oui à la culture et non à la fermeture. » Et pour l'occasion, assure le syndicat CGT, de nombreux artistes auraient assuré de leur venue.

 

 

La Ligue de l'imaginaire

 

 

« Nous voulons garder un côté festif et people à ce rendez-vous militant et nous garderons les slogans assassins destinés au fossoyeur Walter Butler pour mardi prochain et au mouvement national qui lui sera consacré », clament les syndicalistes de Virgin. On attendra encore de savoir ce qu'il en est. 

 

En attendant, c'est un gage de soutien tout autre que les employés ont également reçu, la semaine passée, émanant de la ligue de l'imaginaire. Ce collectif d'auteurs fondé en décembre 2008 réunit Patrick Bauwen, Maxime Chattam, Olivier Descosse, Éric Giacometti, Henri Loevenbruck, Laurent Scalese, Jacques Ravenne, Franck Thilliez, Bernard Werber et Érik Wietzel. 

 

La LDI avait déjà, en décembre 2011, dans un billet signé par Henri Loevenbruck, apporté tout son soutien « aux librairies et plus particulièrement aux librairies indépendantes », avec une analyse simple : « L'industrie de la musique n'a pas su sauver les disquaires. Essayons de ne pas faire la même erreur avec les libraires ! »

 

Aujourd'hui, c'est à l'attention des libraires de l'ensemble du groupe Virgin que la Ligue s'adresse : « L'emploi de ces relais de passion est aujourd'hui menacé de disparaître avec l'enseigne. Organisation de dédicaces, conseils particuliers, mises en avant de coups de cœurs… Leur travail est pourtant crucial, à l'heure où l'offre de titres est plus importante que jamais. »

 

Et de rappeler que, libraire est un métier qui dépasse le simple commerce où le vendeur, c'est aussi un espace, « un lieu d'échanges où un livre rencontre ses lecteurs grâce à l'enthousiasme de ses libraires », où l'écrivain et le lecteur se retrouvent, et dont chacun profite. « Aussi nous estimons qu'il est important de préserver partout ce métier, ces emplois et nous espérons qu'une solution pérenne sera trouvée. »

 

Le rendez-vous est donné à 17 h 30, en attendant de savoir qui assistera à la manifestation.

 

Des semaines difficiles

 

La semaine passée, l'intersyndicale avait été reçue au ministère de la Culture, avec des représentants des ministères du Travail et du Commerce. Le syndicat SUD nous avait fait alors part de sa grande déception : « Par rapport au volontarisme affiché dans la presse, de la part de la ministre de la Culture, c'est une véritable douche froide. Elle a multiplié les déclarations pour assurer qu'elle ferait tout pour trouver un repreneur... Hier, la question a été soulevée, sans que personne ne réponde. »

 

Et d'ajouter : « Aujourd'hui, Virgin représente 4 % du marché du livre en France. En l'absence de repreneur, cela mettrait à mal toute l'économie et les éditeurs, mais le ministère de la Culture n'a manifestement pas été plus sensible à cet argument. »

 

De son côté, l'actionnaire majoritaire Watler Butler, dans un passage sur l'émission Capital, de M6, avait tenu à défendre sa ligne : « Je comprends qu'il y ait une grande déception », assurait-il, tout en garantissant que son fonds d'investissement n'était « pas resté sans rien faire ».




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.