Soutien scolaire : le crédit d'impôt toujours d'actualité

Clément Solym - 08.12.2009

Edition - Société - crédit - impôt - soutien


Le crédit d'impôt pour les personnes faisant appel à du soutien scolaire à domicile qui avait été annulé par l'Assemblée nationale a été remis à en place par le Sénat.

C'est le groupe UMP du Sénat qui a voté pour cet amendement alors que la décision d'annuler le crédit d'impôt pour le soutien scolaire émanait d'un député UMP. Le gouvernement a appuyé la décision du Sénat, indique l'AFP.


Le crédit d'impôt est équivalent à la moitié des sommes payées pour les services à la personne. On ne peut toutefois pas déclarer plus de 6 000 euros.

De son côté le PS à voté contre cet amendement arguant que les sociétés de soutien scolaire demandent aux familles dans les « 3.000 euros par an, ce ne sont pas les familles modestes qui peuvent dépenser près de 300 euros par mois ».