Antoine Martin fait virevolter La cape de Mandrake

Clément Solym - 10.06.2008

Edition - Les maisons - Cape - Mandrake - Antoine


Acudir, Aficionado, blando, burladeros, cabestro, capote, dehesa, estoque, ganaderia, hachazo, jalear, maestro, oreja, pua, rehiletero...

Tous ces mots, vous ne les retrouverez pas dans notre critique de La Cape de Mandrake, d'Antoine Martin, mais il est déjà plus probable que vous en croisiez un ou deux dans son recueil de nouvelles.

Oui.

Et un conseil aux despotes anti-corrida : lisez la critique avant de dire que c'est nul. Je parle du livre. Pas du spectacle...