Benazir Bhutto, dernières paroles de la Fille de l'Orient

Clément Solym - 19.02.2008

Edition - Les maisons - Benazir - Bhutto - autobiographie


Son décès a ouvert en Orient une plaie douloureuse. Cet assassinat meurtrier n'est pas sans rappeler la condition d'autres femmes, comme Talisma Nasreen, qui mènent contre un géant aveugle et meurtrier : l'intolérance.

Une autobiographie qui résonne aujourd'hui comme un cri lancé pour une tentative de réconcilier les peuples, de rompre la logique infernale du terrorisme... Un livre qui raconte toute une vie de souffrance, qui aura fini tragiquement.

Voilà comment nous introduirions la critique d'aujourd'hui. Fille de l'Orient, le livre de Benazir Bhutto ne saurait vous échapper.