David Markson a-t-il vraiment envie d’Arrêter d’écrire ?

Clément Solym - 11.12.2007

Edition - Les maisons - David - Markson - Arrêter


Voilà une cause méritant que l’on s’y rallie ! Arrêter d’écrire ! Ce mot d’ordre ne devrait-il pas inciter des dizaines de pseudos écrivains, de poétistes apprentis ou d’essayistes de prêt-à-porter à tourner une bonne centaine de fois leur doigt autour de leur stylo, ou de leur clavier, avant que de se mettre bille en tête de plonger ?

Mon cher David, les cordonniers sont les plus mal chaussés, tu l’ignores peut-être du fait que tu t’exprimes en langue anglaise, mais cette fierté d’être new-yorkais a dû te pousser à apprendre quelques bribes de français. Arrêter d’écrire… Quelle quête rimbaldienne, si l’on y songe…

Des cordonniers mal savatés au rang desquels on ne te comptera pas, mon cher David, parce qu’Arrêter d’écrire, est moins un conseil qu'un livre de pensées. Dont certaines sont vraiment drôles. Et nos aimables lecteurs suivront le fil de la critique pour s'en assurer...

Pour approfondir

Editeur : Anne Carriere
Genre : marketing,...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782843377013

Google, un ami qui ne vous veut pas que du bien

Le but de cet essai choc est de proposer à ces lecteurs une enquête inédite et rigoureuse qui alerte le grand public sur l'hégémonie radicale d'un entreprise dont me souhait avoué est de " contrôler toute l'information du monde ".En huit chapitre thématiques, ce livre démontre comment Google tisse la toile d'un contrôle permanent de notre vie et menace le pluralisme démocratique comme la notion de propriété intellectuelle, tout cela en faisant preuve d'un " banditisme fiscal " éhonté.

J'achète ce livre grand format à 17 €