Facebook, MySpace, faux réseaux sociaux, vrais lieux de censure

Clément Solym - 13.02.2010

Edition - Société - Facebook - MySpace - réseaux


Y'a des coups de sang salutaires. Surtout quand il s'agit de rectifier, même avec une encre tranchante comme un cutter des contre-vérités - et plus encore si c'est pour dépiauter de la non-information, voire exhiber au grand jour les ratages d'une campagne de com' ratée, un buzz littéraire foireux et la complainte qui s'en suivit d'un auteur désemparé...


Yann Moix, pour ne pas le citer, se présenta comme le premier auteur victime de la censure facebookienne. Grave erreur, d'autres, bien d'autres avant lui se sont fait ramasser par ce réseau social, et d'autres encore, ou ont eu la surprise de constater la disparition de leur blog, un beau matin...

Réseaux sociaux, de mise en relation, mais avant tout lieux de censure, où la littérature doit marcher au pas... Andy Verol publie chez nous une tribune, sauvage et lucide pour explorer ce thème...