François Caradec raconte Le doigt coupé de la rue du bison

Clément Solym - 30.12.2008

Edition - Les maisons - doigt - coupé - bison


Quand j'étais jeune, l'expression à la mode des vieux c'était : réussir les doigts dans le nez. Ce même nez dans lequel, moi, on m'avait interdit de loger, justement, mes doigts, les adultes n'hésitaient pas à exprimer leur contentement d'y avoir fourré les leurs, pour exprimer une victoire aisée, voire revancharde.

Les doigts dans le nez... Et vous voulez le mien aussi ?

Bref. L'inspecteur Pauquet en a une autre d'expression choisie : In the pocket. Bien sûr homonymie n'échappera à personne, et quand l'inspecteur la lance en guise de CQFD ou de sic transit gloriam mundi, voire en référence au célèbre Elémentaire, mon cher Watson, on se met à trembler.

D'ailleurs, dans Le doigt coupé de la rue Bison, de François Caradec, pas sûr qu'il soit fait mention de doigt dans le nez.