L'hôpital de ses derniers jours, la vanité de toute une vie

Clément Solym - 22.04.2010

Edition - Les maisons - venu - matin - Fouad


La vie qui s'achève sur un lit d'hôpital... Et tout s'évanouit : pouvoir, richesse, démesure... Peut-être l'orgueil peut-il demeurer, s'accrocher aux derniers actes, aux ultimes paroles...

Et finalement, vous faire croire que tout vous reste encore en main, que contrôler les moindres faits et gestes de ceux qui vous survivront est encore possible.

Un petit coup de sécateur à droite.

Un petit coup à gauche...

On taille sa famille comme un bonzaï, pour lui donner la forme que l'on espère obtenir, avec les contraintes les plus drastiques.

Une famille à sa (dé)mesure ? C'est le conte dont nous allons nous parler, dans la chronique de Il est venu hier, de Fouad Elkoury.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.