L'iPhone, un lecteur d'ebook ? Apple viole un brevet de Monec

Clément Solym - 24.03.2009

Edition - Justice - Apple - iPhone - ebook


La société Apple vient de se voir assigné en justice suite à une plainte - de 7 pages - déposée par la société Monec, basée en Suisse reprochant à la firme de faire la promotion de son iPhone en tant que lecteur de livres numériques. En outre, Apple est également accusée de violation du brevet déposé en janvier 2002, sous le numéro 6335678. Ce dernier est intitulé Electronic device, preferably an electronic book.

Selon le plaignant, qui se prétend leader dans l'innovation pour les mobiles, la distribution de livres électroniques via l'AppStore, qui permet donc d'acheter et de lire des livres sur iPhone - et iPod Touch - enfreindrait un concept déposé voilà sept ans par ses soins.

Selon les termes et descriptions dudit brevet, on parle d'un dispositif léger, périphérique électronique, bien entendu, avec un écran tactile et LCD ayant les proportions d'une page de livre standard. Ce dernier servirait alors d'outil pour des lectures numériques et l'iPhone ressemblerait par trop à ce descriptif.

En outre, Monec estime qu'Apple est parfaitement au courant de ce brevet et considère que l'utilisation et la promotion de l'iPhone par le biais de la vente d'applications ebook causent un sérieux dommage à son business. La plainte a été déposée quelque temps après l'arrivée de l'application Kindle, logiciel qui permet de profiter des livres vendus par Amazon sur le téléphone d'Apple.

Apple se verrait alors accusé devant le tribunal de district de Virginie depuis hier de pratiques commerciales déloyales, de monopole et de violation de brevet. On attend avec ferveur la réaction de Cupertino...