Le contraire de la mort de Roberto Saviano : Naples, sinon rien

Clément Solym - 05.05.2009

Edition - Les maisons - contraire - mort - Roberto


Cela faisait un moment que l'on n'avait pas migré du côté de la Méditerranée, pour respirer l'odeur des cigales, du thym et des oliviers en fleur, dont les fruits goûtus feront l'huile essentielle à la préparation de mets exquis.

C'est connu, en Italie, l'huile d'olive ça conserve. Finalement, y'a que la Camorra qui tue réellement. Mais à tout écosystème son prédateur...

C'est aussi l'occasion de renouer avec Roberto Saviano, notre monsieur Gomorra, le film, le livre et les bouteilles d'huile d'olive - pas encore disponibles en France, mais attendez voir, ça tardera pas.

Nous avons droit à deux récits tirés de l'endroit où il est né, de sa Naples natale... Le contraire de la mort, de Roberto Saviano, c'est notre chronique, pas sicilienne, mais presque, de la journée.