Le Nord du Nord, Claude Villers : ne restons pas de glace

Clément Solym - 21.07.2009

Edition - Les maisons - Nord - Nord - Claude


L'écologie et le réchauffement planétaire devraient dès aujourd'hui - depuis hier, même - devenir nos préoccupations premières : face à la déforestation, la fonte des glaciers, n'importe qui devrait prendre conscience que c'est la fin de la planète, et par conséquent la nôtre qui guette.

Mais... c'est étrange, à le dire, on a l'impression qu'il s'agit là d'une banalité sans nom, qui ne fera pas bouillir la marmite ce soir, et qu'après tout, on peut bien laisser ces réflexions-là à ce qui ont du temps à perdre pour y penser.

Attitude risquée, voire bornée, et qui ne sera jamais que l'occasion de se mordre les doigts plus fort encore lorsque, trop tard, nous nous rendrons compte que 10 ans plus tôt, on pouvait encore faire quelque chose... Mais que désormais...

Dans Le Nord du nord, de Claude Villers, on découvre un témoignage supplémentaire, avec la force d'une parole précieuse. Histoire d'apporter une pierre de plus à l'édifice. Mais notre chronique vous en convaincra mieux que ça...