Les Onze de Pierre Michon : épuisement d'un tableau imaginaire

Clément Solym - 24.06.2009

Edition - Les maisons - Onze - Pierre - Michon


Il suffit d'un regard porté sur un tableau pour qu'une émotion nous déborde, nous enivre ou nous replonge dans un monde ancien, finalement presque barbare, tant on le croirait à tort éloigné de nous.

C'est ce qui nous aura attirés dans le livre d'aujourd'hui : un certain intérêt pour l'histoire.

Et d'autres choses encore...

À découvrir ce matin Les Onze de Pierre Michon.

Si, si, allez, zou !


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.