McCarthy : Un parcours destructeur, une route impossible

Clément Solym - 15.02.2010

Edition - Les maisons - McCarthy - route - impossible


Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse...

Sur certains sentiers, le flacon importe bien plus que n'importe quel nectar. Arpenter un monde en ruine, détruit et couvert de cendres, on ignore à peu près tout de ce que peut être la vie.

Sauf que l'homme reste poussé par cet ardent désir d'avancer. Qu'importe comment, il faut poursuivre le chemin.

Découvrez pour en savoir plus notre chronique de La route de Cormac McCarthy.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.