Philip Le Roy tire à lui une Couverture dangereuse

Clément Solym - 28.07.2008

Edition - Les maisons - couverture - dangereuse - Diable


Qui nierait que whisky - ou toute autre forme d'alcool fort - et polar ne sont pas les aliments essentiels et la nourriture première de tout polar ? Comment trouver crédible un enquêteur, quel qu'il soit, s'il ne dégaine pas à un moment ou un autre, une flasque tirées de son imperméable. Et ce, même en plein été ?

Et sans modération, l'alcool n'est pas dangereux dans les livres.

En revanche, dans Couverture dangereuse, Philip Le Roy ne va pas laisser vraiment de répit à son héros, ni ne le laissera à jeun, ce qui de la part d'un auteur est au moins un acte d'amour. Pour le reste, la critique est toute à vous...


Le reste du temps, l'alcool peut faire des ravages... La modération est une solution...

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.