Philippe Bordas raconte les Forcenés, autre visage du cyclisme

Clément Solym - 02.06.2008

Edition - Les maisons - Bordas - vélo - cyclisme


Ce qui est embêtant quand on parle de sport en général et de cyclisme en particulier, c'est de se retrouver face à des spécialistes de la chose qui n'ont d'autre envie que de partager leur savoir. Mais bien plus redoutables encore sont les passionnés, qui ne décrocheront plus du sujet, dès lors qu'on les aura mis sur les rails.

En s'attaquant à une histoire pas véritablement détaillée de façon scolaire, Philippe Bordas entend montrer qu'en un siècle a vécu et péri la discipline, noyée sous un monceau d'affaires salissantes et humiliantes.

Pour remettre les amateurs en selle, Les Forcenés de Philippe Bordas, est notre dernière critique. À découvrir.