Revenir de Venise et mourir d'asservissement, tout un programme

Clément Solym - 26.04.2010

Edition - Les maisons - partita - Alberto - Ongaro


Dur, dur ce matin... Ah, si, je vous promets.Déjà la biscotte qui s'effondre au fond de la tasse de café aurait dû me mettre la puce à l'oreille, mais là en plus...

Le recommandé du coiffeur - ça existe, mais par respect pour la vie privée de Cécile, je ne vous en dirai pas plus - les factures de fin de mois, avec l'explosion de forfait professionnel classique de Clément, les frais de bouche du Ramirez...

Et j'en passe, et certains, j'aimerais même les oublier...

De quoi vous donner envie de prendre des vacances. Si, si... Longues. Ou alors de jouer sa vie à quitte ou double. Face, ou pair, qu'importe...

Si vous êtes joueur, d'ailleurs, on a probablement le livre qu'il vous faut. Vous savez, genre Un coup de dé n'abolira jamais le hasard, mais en version plus romancée... La chronique de La Partita d'Alberto Ongaro est en ligne, n'hésitez pas.