Tabucchi et ses Petites équivoques sans importance

Clément Solym - 26.12.2007

Edition - Les maisons - Tabucchi - petites - équivoques


C’est pas qu’on ne l’aime pas Tabucchi, ni que sa plume soit pesante, encore que je ne lise pas du tout l’italien et que forcément ça doit avoir un peu plus de gueule dans la langue dérivée de celle de Cicéron, qui ne l’avait pas que dans sa toge, justement, sa langue…

Enfin, on va pas tergiverser.

La réédition par Gallimard en Folio de Piccoli equivoci senza importanza, publié tout d’abord en 1995, et traduite par Bernard Comment, on vous en livre une critique rapide, express, ce qui signifie pas bâclée pour autant ! Et en français, c'est traduit par Petites équivoques sans importance .

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Belin
Genre : essais de sociologie
Total pages : 72
Traducteur :
ISBN : 9782701182469

Les métiers ont-ils un sexe ?

Actuellement en France, seulement 12% des métiers sont mixtes. Au masculin, les activités hautement valorisées, laissant une large place au commandement, à l'autonomie, à la création et à l'originalité, aux femmes, les activités de service, de soin, d'assistance, de soutien psychologique, etc. Existerait-il donc des métiers faits pour les hommes et des métiers faits pour les femmes ? Les filles et les garçons ont-ils des aptitudes et des compétences spécifiques qui " naturellement " les orientent vers des formations

J'achète ce livre grand format à 5.90 €