Toute une vie d'amour, contre quelques minutes de bonheur

Clément Solym - 16.04.2010

Edition - Les maisons - sept - ans - Peter


Ah, l'amour... insondable abîme où nos sentiments nous égarent. Où les sens sont emportés çà et là... Et qui sait demeurer de marbre lorsque s'agite autour de lui la folle danse des

Implacable...

Surtout quand au bonheur simple d'un couple s'oppose désormais l'intruse, l'élément perturbateur.

Si chez les uns, il peut durer trois ans, l'amour c'est avant tout une explosion qui s'atténue. Une vie qui nous quitte progressivement.

Et pour le saisir, rien de mieux que la chronique de Sept ans, par Peter Stamm, publié à l'instant.