Ultimes heures d'un marquis crâne : Sade peint par Chessex

Clément Solym - 26.01.2010

Edition - Les maisons - heures - marquis - crane


C'est tout à la fois l'aventure de l'esprit le plus affranchi des conventions sociales de son siècle et du libertin fou, que l'on brandit comme un épouvantail... mais le marquis de Sade était un jouisseur ultime et un penseur.

Philosophe, au sens où le terme servait d'injure au clergé pour qualifier et mépriser les hommes qui soupçonnaient le dogme rigide.

Un marquis, à se partager en toute une humanité jalouse de son héritage - celle qui lui reconnaît le pouvoir des mots et de l'esprit... Qui partit en quête de son crâne, aux vertus multiples, à la limite de l'irrationnel.

Mais le marquis était lui-même peut-être un peu fou, ceci expliquant cela, non ?