Sport obligatoire et régime à la cantine pour lutter contre l'obésité

Clément Solym - 10.03.2009

Edition - Société - lutte - obésité - surpoids


La lutte contre l'obésité est devenue une « priorité » de la santé publique hier soir à l'Assemblée révèle l'AFP.

En effet l'Assemblée nationale a voté hier soir un amendement au volet prévention et santé publique du texte de Roselyne Bachelot visant à établir « la prévention de l'obésité et du surpoids [comme] une priorité de la politique de santé publique ».

Pour autant, l'amendement visant à supprimer les publicités pour des produits gras ou sucrés 15 minutes avant et après les programmes pour la jeunesse n'a pas été adopté. Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, elle-même si est opposée expliquant qu'une charte de bonne conduite contre l'obésité infantile avait été signée par les gens de télé et les publicitaires.

Par contre trois autres amendements importants ont été signés. L'un stipule que « la restauration scolaire est soumise à des règles relatives à la nutrition, fixées par décret ».

Et le deuxième fait entrer dans le code de la santé publique « un livre consacré à la lutte contre les troubles du comportement alimentaire et un titre sur la prévention de l'obésité et du surpoids ».

Enfin le dernier amendement prévoit que : « les programmes d'activités scolaires ou périscolaires intègrent la nécessité d'une activité physique quotidienne d'au moins trente minutes pour chaque enfant ».