Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Stagnation des ventes d'ebooks sur les quatre premiers mois de 2013

Julien Helmlinger - 29.08.2013

Edition - Economie - Economie - Industrie - Livre numérique


L'Association américaine des éditeurs a dernièrement publié un rapport de StatShot quant aux ventes de livres numériques au cours des quatre premiers mois de l'année. Avec un marché global ayant chuté de près de 6 %, et notamment miné par les faibles résultats du secteur jeunesse en comparaison à une année 2012 dopée par le succès de The Hunger Games, le bilan du marché de l'ebook ne serait néanmoins pas si mauvais.

 

 

<

>

 

 

Le rapport indique que le marché global du livre, s'il est resté stable au fil des quatre mois, aurait baissé de 6,1 %, passant de 2,13 milliards à 2 milliards $ par rapport à 2012, tandis que le segment adultes aurait progressé de 1,3 %, grimpant de 1,37 milliard $ à 1,39 milliard. La niche du bouquin religieux aurait quant à elle augmenté de 1,9 % pour parvenir à 193,2 millions $ contre 189,7 millions l'an passé.

 

Notamment en raison d'une absence de véritable best-seller venu doper les ventes cette année, le secteur jeunesse aurait connu la plus importante baisse, 26,8 %, pesant sur les résultats globaux. Passant de 570 millions $ à 417,5 d'une année sur l'autre.

 

Bien que la stabilité aurait été de mise sur le marché du livre numérique, en ce qui concerne les quatre premiers mois 2013, l'ebook adulte aurait enregistré une progression de 12,4 % tandis que le religieux une augmentation de 7,9 %. Et pendant ce temps, le livre jeunesse aurait perdu en revanche non moins de 43,7 %.

 

Considérant à part le livre numérique pour adultes, celui-ci constituerait 38,1 % du chiffre d'affaires du marché, publié au cours de ces 4 premiers mois 2013, contre 35 % pour la même période en 2012. 

 

Un bilan qui semble moins alarmant que les prévisions partagées dernièrement par Nicholas Carr, évoquant un possible écrasement des ventes, mais qui ne reflète que la réalité des 1195 éditeurs membres de l'Association of American Publishers.