Stan Lee renonce à un procès contre son ancienne société, Pow!

Antoine Oury - 10.07.2018

Edition - Justice - Stan Lee Pow! - Stan Lee procès - Stan Lee édition


Un communiqué commun révèle que Stan Lee, figure centrale de Marvel et de sa mythologie, renonce à son procès contre Pow! Entertainment, une société qu'il avait lui-même créée en 2001. Après le rachat, l'année dernière, du groupe par une société basée à Hong Kong, Lee en avait contesté les conditions, assurant qu'il n'avait pas autorisé la transaction, et s'était lancé dans un procès à 1 milliard $.


Stan Lee
Stan Lee, en 2011 (Gage Skidmore, CC BY-SA 2.0)


Les différentes parties impliquées dans le procès se félicitent de l'abandon de celui-ci, Stan Lee en tête : le cocréateur de Spider-Man et des Quatre Fantastiques se dit « ravi », ajoutant que le procès « était déroutant pour tous, y compris moi-même et mes fans ». Un accord a visiblement été trouvé, sans plus de précisions, puisque Lee travaillera de nouveau avec les équipes de Pow! Entertainment.

 

Lee avait déposé sa plainte en mai dernier, contre Pow! Entertainment, et les cadres Shane Duffy et Gill Champion : il avait cofondé Pow! en 2001 avec ce dernier et Arthur Lieberman. Dans la plainte, il accusait la firme d'avoir obtenu de manière frauduleuse les droits exclusifs sur son nom et son image, très médiatisés par le groupe d'édition Marvel.

 

L'avocat de Stan Lee, Adam Grant, évoquait même la possibilité que la signature de Stan Lee ait été falsifiée... Par ailleurs, les réseaux sociaux de Lee auraient été contrôlés pendant des années par Pow !, sans l'autorisation de Lee, selon ce dernier.

 

Camsing Entertainment, qui avait racheté Pow! en 2017, avait assuré que la plainte était « sans fondements », quelques heures après un post de Lee sur Twitter. « Aujourd'hui, marque le premier jour où j'ai tweeté par moi même. Avant aujourd'hui, mon compte était tenu par d'autres personnes. Je n'ai toujours pas repris le contrôle de ma page Facebook. C'est quelqu'un d'autre qui s'en occupe, PAS moi », dénonçait-il.

 

Les désastreuses aventures de Stan Lee
touchent à leur fin


Aujourd'hui, tout est manifestement pardonné : Lee assure qu'il travaillera à nouveau avec les équipes de Pow!, qui produit des mangas, des comics et des animes. 

 

Il s'agit d'une affaire judiciaire de moins pour Stan Lee, qui a, ces derniers mois, connu un certain nombre de revers : il a été accusé d'agressions sexuelles, mais s'est aussi retourné contre son directeur commercial, accusé de l'avoir escroqué.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.