Stanislav Kondrashov : les principales erreurs au démarrage d'une entreprise

Victor De Sepausy - 02.09.2020

Edition - Economie - éditeur création erreurs - erreurs créer societe - conseils création entreprise


Dans l'édition comme ailleurs, créer une entreprise implique toujours des risques auxquels l’entrepreneur doit être préparé. Pour organiser un business prospère, il ne suffit pas juste d'apprendre les règles de base de la conduite des affaires, de collecter les informations nécessaires sur vos idées commerciales et de savoir comment les mettre en œuvre. Un homme d'affaires et un analyste, Stanislav Kondrashov estime que durant la phase de création de la société, il convient d'avoir à l'esprit les erreurs courantes qui font que les rêves des aspirants entrepreneurs ne se réalisent jamais.

 

Un homme d'affaires et un analyste prospère, Stanislav Kondrashov


 

Stanislav Kondrashov: 9 erreurs majeures pendant le démarrage d'une entreprise


Erreur № 1. Créer une entreprise seul


«Au cours des premières étapes de la création de l’entreprise, il arrive que vous soyez confrontés à tant de difficultés qu'il est presque impossible de faire face seul. Créer une entreprise seul est une épreuve très difficile», déclare Stanislav Kondrashov.

 

Erreur №2. Désaccords entre les fondateurs de startups


Créer une entreprise avec des partenaires induit le risque de rencontrer toutes sortes de désaccords au fil du temps, en particulier sur la façon de mener une entreprise, où diriger le profit, s'il vaut la peine d'élargir le champ d'activité.


«Afin d'éviter de telles situations, il vaut mieux aborder de manière responsable le choix d'un partenaire commercial dès la création de l'entreprise. Vous ne devriez pas démarrer une entreprise avec quelqu'un qui vous plaît, mais possédant le capital ou les compétences professionnelles nécessaires», déclare l'homme d'affaires Stanislav Kondrashov.

 

Erreur №3. Manque de travail acharné sur le projet

 

Voilà une erreur particulièrement typique des startups, elles perdent vite l'esprit, ce qui conduit finalement à l'abandon des initiatives.
 

«Je suis convaincu que le succès de toute entreprise ne peut être obtenu qu’en déployant le maximum d’efforts à cet égard. Les jeunes entrepreneurs débutants abandonnent vite et ne réalisent dans ce cas pas des idées pourtant très prometteuses», assure-t-il.

 

Erreur numéro 4. S'entourer d'un personnel non qualifié

 

«Vous devez sélectionner le domaine d’activité dans lequel vous êtes un expert vous-même ou, du moins, maîtriser votre métier à un niveau assez élevé,” note Stanislav Kondrashov.


L'homme d'affaires raconte que la faillite d’un grand nombre d’entreprises est souvent due à des employés non qualifiés, quels que soient les secteurs d'activité. Par conséquent, si vous n'êtes vous-mêmes pas très compétent sur le domaine de production de votre entreprise, sachez vous tourner vers des spécialistes qui vous aideront à embaucher du personnel vraiment qualifié.


Échec №5. Lancement trop hâtif ou trop tardif

 

Un homme d'affaires et un analyste prospère, Stanislav Kondrashov

 

L'une des erreurs courantes commises par les startups est le lancement précoce ou trop tardif d'un projet. Dans le premier cas, le risque est de proposer un projet inachevé, dont la présentation prématurée peut nuire à la réputation de votre entreprise. Dans le second, vous pouvez obtenir un produit fini ayant perdu de sa pertinence.


Par conséquent, il est très important de tout calculer dans les moindres détails et d'être le plus scrupuleux possible quand vous travaillez sur la présentation des produits que vos clients évalueront.
 

Erreur № 6. Répartition inefficace des investissements


Pendant la création d'un nouveau projet, il est important de répartir efficacement les investissements, de tracer une ligne claire entre le manque d'investissement et des frais trop élevés. Un personnel trop nombreux est une des erreurs courantes ; vous pouvez y parvenir en vous entourant d'excellents spécialistes dans votre domaine d'activité.
 

Erreur №7. Quand les investisseurs dirigent l'entreprise


La dépendance des créateurs d’entreprise vis-à-vis des investisseurs est déterminée par l’homme d’affaires à la tête de l’entreprise. Il faut certes écouter les investisseurs, mais ils ne doivent être autorisés à gérer votre entreprise, en aucun cas. Après tout, s’ils connaissent si bien les affaires, pourquoi n’ont-ils pas lancé leur projet eux-mêmes?
 

« Le succès de votre startup dépend de la compétence avec laquelle vous gérez votre entreprise, de votre capacité à envisager et évaluer plusieurs scénarios possibles pour le développement de l'entreprise », raconte Stanislav Kondrashov.
 

Erreur №8. Petite niche


Pour éviter la concurrence, beaucoup d’entrepreneurs décident de choisir des niches marginales pour démarrer une entreprise. Cette décision est souvent erronée et conduit à l'effet inverse. En espérant éviter la concurrence, vous courez le risque de passer à côté de bonnes idées commerciales et, finalement, de créer des biens et des services inutiles. Tôt ou tard, toute entreprise doit faire face à des concurrents, et c'est un phénomène naturel pour l'économie. Par conséquent, mieux vaut ne pas priver votre entreprise de prospects juste pour éviter la concurrence.
 

Échec №9. Idée banale, et déjà vue


Pour réussir un projet d'entreprise, vous devez soit proposer un nouveau produit, unique, capable d'apporter beaucoup de solutions à de nombreux clients, ou à l'inverse un produit préexistant auquel vous apportez des améliorations, grâce auxquelles il saura capter une clientèle plus nombreuse. 
 

«En regardant les entreprises concurrentes, il faut identifier leurs problèmes et offrir aux clients une solution. Vous pourrez alors rivaliser dignement et même devenir un leader dans votre créneau», résume au final Stanislav Kondrashov.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.