Star Wars : pour éviter le leak, mieux vaut se méfier du papier

Antoine Oury - 24.11.2015

Edition - Les maisons - leak livre sortie - Star Wars Penguin Random House - Del Rey édition papier ebook


Le texte le plus convoité, ces derniers temps, est probablement le scénario du prochain film Star Wars : certes, il n'y a qu'à patienter quelques semaines, mais pour certains, le sacrifice est difficile. Le groupe d'édition Penguin Random House, qui publiera la version roman du Réveil de la Force, a accepté de repousser la sortie de l'édition papier du livre après celle du film, pour éviter des fuites, les contrariants leaks.

 

Got Leaks?

(Edward Conde, CC BY-NC 2.0)

 

 

Contrairement aux idées reçues, la version numérique d'un livre serait plus sécurisée que son équivalent papier : Penguin Random House a ainsi accepté les conditions de Disney, qui réclamait une sortie numérique du roman Le Réveil de la Force le 18 décembre prochain, le lendemain de la sortie du film, mais une sortie papier plus éloignée, le 5 janvier 2016. En France, Pocket Jeunesse attendra le mois d'avril, et Pocket le mois de mai... Soit près de 6 mois après la sortie du film !

 

Un porte-parole de Lucasfilm a confirmé que le délai « doit permettre de garder un maximum de surprises pour les spectateurs qui vont se déplacer au cinéma ». Le film est un blockbuster, et tout repose donc sur les entrées qu'il est susceptible de réaliser, dès les premières semaines.

 

L'éditeur Del Rey, la maison du groupe PRH chargé de la publication, s'est plié à ces règles, quitte à louper la période des fêtes, toujours propice aux cadeaux et achats. Les éditeurs pourront toutefois se consoler en imaginant que des fans hardcore achèteront 2 fois l'ouvrage : en numérique, pour être parmi les premiers, puis en physique, pour prendre de la place sur les étagères.

 

Le marketing Star Wars en librairie, pour Le Réveil de la Force, a commencé dès le début de l'année chez Del Rel : en 12 mois, 1,2 million de titres Star Wars ont été écoulés, dont Aftermath, de Chuck Wendig, qui fait le lien entre l'épisode 6, Le Retour du Jedi, et le 7. 

 

Il y a comme un leak...

 

Si l'on peut prédire que même un leak du scénario ne fera pas de Star Wars un bide au box-office, les détails de l'histoire font partie des secrets militaires de Disney : Bad Robot, la société de production de JJ Abrams, le réalisateur, a longtemps conservé l'unique copie du scénario, imprimée sur du papier rouge pour rendre la copie plus difficile. Preuve que le monde a bien changé depuis 2005 : la version romanesque de La Revanche des Sith avait alors été publiée près de deux mois avant la sortie du long-métrage...

 

Les versions physiques des livres ou scénarios semblent finalement bien plus sujettes à caution que les versions numériques, étant donné le nombre d'intermédiaires.

 

On se souviendra du cas de Harry Potter 7, en 2007, qui avait donné des sueurs froides à Bloomsbury : quatre jours avant sa parution, le texte complet de Harry Potter et les Reliques de la Mort, de J.K. Rowling, s'était retrouvé intégralement en ligne. Les quelque 780 pages du roman avaient été photographiées, une à une, et révélées sur Internet : certaines parties du texte étaient difficiles à déchiffrer, mais l'ensemble était là.

 

De même, la fuite du Soumission de Michel Houellebecq avait été largement créée par une version Rescan du roman : un exemplaire papier avait tout simplement été scanné, page par page. Ce qui signifiait qu'un petit irrespectueux, journaliste, distributeur ou même libraire, avait effectué ce travail de longue haleine... Si la version numérique est la plus sujette au piratage, c'est bien du papier qu'il faut se méfier, pour les fuites...

 

N.B. : si Star Wars est une licence très attentive aux possibilités de leak, elle se fait parfois prendre à son propre jeu : sur Imgur, des internautes ont posté des photos de pages d'albums jeunesse révélant certains éléments de l'intrigue...